Henri réalisera l’installation domotique et audiovisuelle de l’hôtel Cheval Blanc à La Samaritaine, Paris.

Concevoir « le plus bel hôtel urbain du monde », tel est le défi lancé par Cheval Blanc à La Samaritaine, comme le précise Jean-Jacques Guiony, son président.

Dans ce lieu emblématique de l’histoire parisienne en pleine rénovation, Cheval Blanc investira l’immeuble dessiné par Henri Sauvage dans les années 1920. Ce joyau de l’Art déco sera rénové et réhabilité par Edouard François et Peter Marino, deux architectes de renom.

Avec 72 chambres, des vues absolument imprenables sur la capitale, une offre de restauration exceptionnelle et un jardin-terrasse au-dessus de la célèbre verrière du bâtiment, Cheval Blanc proposera une expérience hôtelière d’exception.

La société HENRI est très fière d’avoir été choisie pour réaliser l’intégralité de l’installation domotique et audiovisuelle du projet : Domotique et sonorisation des chambres et suites, Distribution IPTV, Gestion d’éclairage et sonorisation des parties communes.

Il s’agit du fruit d’une longue collaboration avec le groupe LVMH : Après la rénovation du Palace Cheval Blanc à Courchevel, Henri vient de réaliser celle de l’hôtel Cheval Blanc Saint-Tropez, qui a ouvert ses portes en Mai 2019.

« Nous mesurons le privilège de travailler avec le groupe LVMH dont nous partageons les valeurs d’innovation et d’excellence. Le Cheval Blanc Paris est un projet très ambitieux, et le cadre idéal pour exploiter pleinement notre savoir-faire. Toute l’équipe est très enthousiaste à l’idée de réaliser ce nouveau projet. »,
Michael Sherman, Directeur Général, HENRI.

A propos de Cheval Blanc

Cheval Blanc revisite la prestigieuse tradition de l’Art de Recevoir à la française grâce à une collection de Maisons uniques : à taille humaine, intransigeantes sur l’intimité des hôtes, généreuses, dessinées pour offrir le luxe du temps en famille ou entre amis.

Cheval Blanc Courchevel
– Palace Cheval Blanc, Courchevel –

Depuis l’ouverture de sa première Maison à Courchevel en 2006, Cheval Blanc cultive un Art de Recevoir contemporain et raffiné qui redéfinit les standards de l’hôtellerie ultra-luxe. Au-delà d’un cadre privilégié, d’espaces de vie généreux et de prestations haut de gamme, Cheval Blanc se distingue par une conception du service sur-mesure, véritablement façonné en fonction des besoins et des attentes de chaque client.

Cheval Blanc Maldives
Cheval Blanc Maldives
– Hôtel Cheval Blanc, Maldives –

A Courchevel, mais aussi aux Maldives, à Saint-Barthélemy, à Saint-Tropez et bientôt à Paris, Cheval Blanc décline cette approche autour de quatre valeurs fondatrices que sont le sens de l’artisanat, l’exclusivité, la créativité et l’Art de Recevoir. Havres de raffinement exclusifs conçus comme des « éditions limitées », les Maisons déploient des trésors de talent et d’imagination pour faire de chaque séjour une expérience unique et inoubliable. L’art de vivre à la française, expression ultime de la sophistication mais aussi de la convivialité, y est ici sublimé pour anticiper les attentes de ses hôtes.

Cheval Blanc Saint-Barth
Cheval Blanc Saint-Barth
– Palace Cheval Blanc, Saint-Barthélemy –

Expériences culinaires, événements exclusifs, signatures olfactives et cartes de soins des spas Cheval Blanc mettent subtilement en valeur les savoir-faire du Groupe LVMH. Une manière de créer cette alchimie particulière entre une destination magique, un lieu de caractère et une expérience poussant la notion d’hospitalité à son paroxysme.

Le personnel nombreux est formé dans ce but à l’Art de Recevoir à la française : parfaite connaissance du client, bienveillance, efficacité et juste distance, avec à chaque instant l’obsession du détail, tous sont rompus aux demandes des voyageurs les plus exigeants et se font un devoir de préserver leur intimité. Ils partagent également cette même passion pour insuffler originalité, poésie ou humour à leur approche du service, donnant à l’hôte la sensation d’être chez lui, le désir de revenir ou de découvrir une autre destination Cheval Blanc…

Cheval Blanc Saint-Barth
– Hôtel Cheval Blanc, Saint-Tropez –

A propos de La Samaritaine

Située au cœur de Paris, la Samaritaine, édifice emblématique particulièrement cher aux Parisiens, affiche un projet de rénovation audacieux et innovant pour une renaissance très attendue.

Fondée en 1870 par Ernest Cognacq et Louise Jaÿ, la Samaritaine évoque le Paris du Second Empire, modernisé par le baron Haussmann, qui voit apparaître les premiers grands magasins. Prix uniques et affichés, possibilité de déambuler entre les rayons et d’essayer les vêtements…
La Samaritaine applique des principes qui vont bouleverser la distribution traditionnelle. Idéalement situé, entre le Louvre et Notre-Dame de Paris, le grand magasin s’élève au rang de monument d’architecture où Art nouveau et Art Déco se côtoient dans un ensemble harmonieux.

La Samaritaine
– La nouvelle façade d’Henri Sauvage côté Seine du Magasin 2 (1926-28) –

Depuis sa fermeture pour des raisons de sécurité en 2005, la Samaritaine affiche ses nouvelles ambitions avec un projet de rénovation d’envergure qui s’inscrit dans une démarche environnementale innovante. La nouvelle Samaritaine place la mixité, chère aux fondateurs du grand magasin, au cœur de sa raison d’être : mixité des fonctions, des formes architecturales, des logiques constructives, diversité sociale et intergénérationnelle, elle y sera déclinée sous toutes ses formes.

Plusieurs activités seront ainsi regroupées au sein des bâtiments répartis sur deux îlots entre le quai du Louvre et la rue de Rivoli: un grand magasin, un palace Cheval Blanc de 72 clefs, 96 logements sociaux, une crèche et des bureaux qui ouvriront leurs portes.

L’ambition architecturale de la nouvelle Samaritaine est de restaurer et de magnifier un patrimoine largement inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, tout en renouant avec l’inspiration originale des architectes Frantz Jourdain puis Henri Sauvage. La conception a été confiée à l’agence japonaise Sanaa, prix Pritzker 2010.

Toutes les façades du bâtiment historique retrouveront leur éclat après la restauration des éléments dégradés. Rue de l’Arbre-Sec, des laves émaillées polychromes de Frantz Jourdain, aujourd’hui camouflées sous un badigeon de ton pierre seront remises au jour. Avec sa verrière reconstruite suivant la trame d’origine de 1905, son escalier monumental et son décor Art nouveau restaurés, le hall Jourdain retrouvera sa magnificence. Dans l’îlot Rivoli, les immeubles d’habitation du XVIIe, rue de l’Arbre-Sec, seront réhabilités pour accueillir des logements sociaux.

En ce début de XXIe siècle, la rénovation de la Samaritaine constitue en Europe, avec la Fondation Louis Vuitton, l’un des grands projets architecturaux qui contribueront au rayonnement international de Paris. Le projet est entièrement porté et financé par la Samaritaine, filiale du groupe LVMH.

Sources:
LVMH – La Samaritaine
LVMH – Cheval Blanc

Copyrights:
LVMH Hotel Management
©Julien Alma
©Pierre-Oliver Deschamps – Agence Vu
©S. Candito
©P. Carreau
©Archives de la Samaritaine


Retour